blog1

img_nerdz pour se "sucrer l'bec"...vu qu'le KiKi édition #12 est parti à Québec, tabarnac! (c'est une insulte ça, jm'égare!) ,  il fallait bien une p'tite dose (la bouteille part_with_sirop entière tout d'même!) d'un délice typique... petite dédicace à Ninnie grâce à Ki le KiKi traverse l'AtlantiK!!!

blog2

Pas d'panik, j'arrête les bavardages et vous livre la recette "sirupeusement fantastique" et "doucement érablique"... j'en deviens presque poétique!!!

nordcon

Ingrédients :

Pâte
55g de beurre
45g de sucre roux
80g de céréales au miel (type Golden Grahams)
120g de spéculoos

blog3  nordcon

Garniture
4 oeufs
250g de sirop d'érable
300g de fromage blanc
250g de mascarpone
150g de kiri

blog4

Réalisation :

Faire légèrement ramollir le beurre au micro ondes
Dans un mixer, mettre le beurre, le sucre, les céréales et les biscuits
Appuyer sur "ON" et laisser broyer pendant 1 minute
Verser la pâte obtenue dans un moule (j'en ai pas à charnières du coup j'ai opté pour 2 petits moules démoulable, l'un à gâteau, l'autre à cake...le démoulage du premier est impeccable!!! je n'ai pas encore démoulé le 2e...pour la forme, ça promet encore quelques photos...)
Tasser la pâte avec la main puis avec le dos d'une cuillère afin d'obtenir une épaisseur régulière et uniforme

nordcon

Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sirop d'érable et ajouter les fromages
Mélanger jusqu'à obtenir une préparation lisse et homogène (à la main, ça prend un certain temps!)
Verser délicatement cette préparation sur la pâte
Enfourner à 150°C (à peine pour les petits moules) et laisser cuire pendant 1 bonne heure (voir prolonger de 20 min four ouvert)
Laisser refroidir et les placer au frigo avec du film plastique

blog5

nordcon   A savourer avec...

La légende du sirop d'érable

Une légende amérindienne attribue la découverte du sucre d'érable à
Nokomis (la Terre), grand-mère de Manabush, héros de nombreuses
légendes indiennes. Nokomis aurait été la première à percer des trous
dans le tronc des érables et à recueillir la sève. Manabush, constatant que
cette sève était un sirop prêt à manger, alla trouver sa grand-mère et lui dit :
« Grand-mère, il n'est pas bon que les arbres produisent du sucre aussi
facilement. Si les hommes peuvent ainsi sans effort recueillir du sucre,
ils ne tarderont pas à devenir paresseux. Il faut tâcher de les faire
travailler. Avant qu'ils ne puissent déguster ce sirop exquis,
il serait bon que les hommes soient obligés de fendre du bois et
de passer des nuits à surveiller la cuisson du sirop
».

Manabush n'en dit pas plus long, mais craignant que Nokomis ne fût
indifférente à ses paroles et qu'elle n'omît de prendre des mesures pour
empêcher les hommes de devenir paresseux, il grimpa en haut d'un érable
avec un seau rempli d'eau et en versa le contenu à l'intérieur même de
l'arbre, dissolvant ainsi le sucre qui se trouvait dans l'érable.

(Tiré de L'Industrie du sucre d'érable dans la province de Québec,
par Cyrille Vaillancourt)

blog_der

le plus dur maintenant c'est de choisir LA photo!!!surtout que je n'ai pas encore démoulé le 2e... on verra ça pour le 6 septembre...